Spectacula au théâtre Graslin


Oeuvre de Aurélien Bory.

Spectacula signifie en latin la place dans un spectacle., la place parmi les autres et la place dans le monde.

L’oeuvre s’appréhende à deux endroits dans le théâtre, dans un premier temps, dans la salle de représentation,  avec le jeu des lumières avec les sièges,  puis dans le hall du théâtre , mais visible du parvis, les lettres néon du mot SPECTACULA qui s’illuminent alternativement, de manière quasi aléatoire.

spectacula

L’artiste nous entraine dans un basculement complet de la scène, dans sa définition complète (scène et spectateurs) puisque le spectateur se retrouve sur scène (dans le noir quasi complet…) et que le spectacle se déroule lui, dans la partie normalement réservée au public… Tout cela se déroule dans un silence manifeste, sous nos yeux alors, que nous sommes sur la scène…, et que ce qui est à voir se joue dans et avec les sièges de velours…

Jeux de lumières, rythmes de l’apparition de ces lumières (lumière blanche) qui offre à la fois vie et âme à ses fauteuils, qui du coup deviennent acteurs malgré eux de cette « pièce » improbable.

Magie du lieu, illusions, atmosphère… tout y est…

Très belle, immatérielle, légère, fragile… cette oeuvre in situ pose ne laisse personne indifférent… J’ai adoré !

DSC08216

 

DSC08218

 

DSC08219

 

DSC08220

 

DSC08221

 

 

Publicités

Postez un commentaire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s